Accueil > Garder la forme > Douleurs sacro-iliaques : tout ce qu’il faut savoir

Douleurs sacro-iliaques : tout ce qu’il faut savoir

Douleurs sacro-iliaques : tout ce qu’il faut savoir

On entend de plus en plus parler de dysfonctionnements sacro-iliaques et de douleurs sacro-iliaques, sans forcément savoir de quoi il s’agit. Aujourd’hui, nous allons donc parler de cette pathologie qui touche de plus en plus de personnes en France comme partout ailleurs. De quoi s’agit-il ? Comment se manifeste la pathologie ? Quelles sont les traitements ?

Qu’est-ce qu’une douleur sacro-iliaque ?

On parle d’articulation sacro-iliaque lorsqu’on évoque l’articulation qui lie les os iliaques et le sacrum. Elle se trouve à quelques centimètres en haut du coccyx, tout en bas de la colonne vertébrale. La douleur sacro-iliaque ou sacro-iliite est donc une pathologie qui concerne cette articulation, que même le spa n’arrive pas à soulager.

douleurs sacro-iliaques

Les symptômes d’une sacro-iliite

Le plus souvent, une sacro-iliite se manifeste par des douleurs sur l’ensemble du bas du dos ainsi qu’au niveau des hanches. Mais ces douleurs peuvent également apparaître sur d’autres parties du corps, notamment les cuisses, les fesses, les hanches, au niveau de l’aine, sans oublier la partie postérieure des jambes.

Si vos douleurs sacro-iliaques ne sont pas traitées à temps, il est fort possible qu’elles s’accompagnent de douleurs au niveau des nerfs et des ligaments à proximité voire même une arthrose due au mauvais état du cartilage de l’articulation sacro-iliaque.

Quels sont les options pour traiter la sacro-iliite ?

En parcourant les avis sur internet, vous trouverez aisément des solutions pour soulager ces douleurs sacro-iliaques. Par exemple, il y a l’application en alternance de compresses chaudes et froides. Mais ces solutions ne sont que temporaires.

Pour traiter efficacement une sacro-iliite, il faut remonter à la source des maux. Il est important de combiner le traitement médicamenteux et la physiothérapie. Une cure d’anti-inflammatoires ou d’injection de cortisones devra s’accompagner d’une série d’étirements thérapeutiques, dont vous retrouverez les détails sur cette page.

douleurs sacro-iliaques

Quelles peuvent être les causes de cette pathologie ?

Différents facteurs peuvent être à l’origine d’une sacro-iliite. Vous pouvez ressentir des douleurs sacro-iliaques suite à un choc violent. Par exemple, il se peut que vous ayez été victime d’un accident de voiture ou d’une chute violente impliquant votre bassin.

Il est également possible que les douleurs sacro-iliaques proviennent de gestes du quotidien. Par exemple, s’il vous arrive souvent de rester immobile dans une certaine posture (accroupi, debout ou assis) ou si vous pratiquez un métier qui vous contraint à une mauvaise posture ou à des mouvements de rotation du bassin.

Si votre dos est soumis fréquemment à des efforts importants, il est possible que cela provoque des douleurs sacro-iliaques. Enfin, la piste de l’arthrite n’est pas à écarter lorsqu’on évoque les causes possibles d’une sacro-iliite.

Y a-t-il des profils à risques ?

Il existe bel et bien des profils qui sont plus exposés aux douleurs sacro-iliaques que d’autres. En premier lieu, il y a les personnes qui tombent souvent, à cause de problèmes d’équilibre. Comme nous l’avons évoqué ci-dessus, les personnes qui exercent un métier exigeant une station debout prolongée sont également sujets à la sacro-iliite.

Mais il est également possible que des antécédents médicaux entraînent des douleurs sacro-iliaques. Par exemple, on peut citer les hernies discales ou encore les accouchements à complications.

Enfin, citons ces sportifs qui soumettent leur dos à des efforts importants, tout en restant debout pendant des heures : les joueurs de tennis et de golf.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.